Bretagne 10 lieux incontournables à visiter

10 lieux incontournables à visiter en Bretagne

Bretagne : top des 10 lieux incontournables à visiter !

Il n’est jamais facile de dresser une « liste de choses à faire » lorsqu’on décide de visiter un endroit plein de beauté et d’idées intéressantes, mais comme la mémoire est fraîche, et que nous sommes de retour de notre voyage il y a quelques jours, nous essayons de commencer par le top dix des choses faites en Bretagne. Photos et textes d’Eleonora et Marco.

Voici les 10 choses à voir en Bretagne.

SAINT MALO

Imposante et austère, la cité des pirates étonne par son centre et l’incontournable promenade le long de la muraille fortifiée d’Intramuros. La plage à l’abri des brisants est magnifique, et la promenade entre la mer et les maisons de la belle époque est très pittoresque. À Saint-Malo, vous avez l’impression de vivre dans une ville qui était autrefois assiégée par les corsaires et les brigands. Si vous cherchez un cliché à cadrer, vous pouvez vous installer sur les remparts à marée haute le soir : les marées sont ici les plus incroyables de la côte océanique française. Vous pouvez également visiter les alentours de Saint-Malo.

Saint-Malo

CANCALE

Cancale est un joli petit village de la côte bretonne, comme beaucoup d’autres, sauf que les délicieuses huîtres récoltées dans la mer émeraude qui lave le littoral en ont fait une destination pour des milliers de touristes chaque année. Ce sont précisément ces délicieux coquillages, récompensés au niveau international, qui attirent les visiteurs du monde entier. Un apéritif avec un plateau d’huîtres et un verre de vin blanc directement au marché s’impose.

COTES D’ARMOR

La Bretagne possède un magnifique littoral dont la formation et l’aspect varient considérablement. L’une des plus belles régions est sans doute la Côte de Granit Rose, au nord de la Bretagne, entre les villages de Perros Guirec, Trégastel et Ploumanac’h. Les rochers arrondis de couleur (vraiment) rose sont des œuvres d’art façonnées par le vent et les marées. A faire : randonnée sur le sentier des douaniers de Ploumanac’h à Perros Guirec et son phare. À Ploumanac’h, outre le petit centre grouillant de touristes et de magasins, il y a une petite plage – également rose – où vous pourrez vous détendre aux beaux jours.

CASTEL MEUR

Toujours dans les Côtes d’Armor, à Plougrescant, se trouve un autre site de conte de fées : Castel Meur, ou la maison du Gouffre. Laissez votre voiture sur le parking balisé de la zone et parcourez quelques centaines de mètres sur le chemin qui mène à la maison située entre deux rochers (impossible à manquer : la quantité d’appareils photo et de téléphones portables braqués sur elle est immédiatement perceptible !) L’histoire de cette petite maison unique et romantique remonte à 1861, lorsque le propriétaire a décidé de la protéger de la mer déchaînée en la construisant entre les deux rochers… bien sûr, aucun permis de construire n’était requis et vous pouviez faire ce que vous vouliez. Depuis 2004, elle est habitée par un monsieur qui a quitté sa vie en Amérique et a décidé de vivre en Bretagne, dans ce lieu de carte postale.

PHARE DE SAINT MATHIEU – FINISTERE

On a l’impression que c’est la fin du monde dans ce lieu plein de mystère et d’histoire. Un phare rouge et blanc se détache par contraste devant une abbaye du 13e siècle qui semble avoir été la toile de fond d’histoires de Templiers et de rituels celtiques. La pointe Saint-Mathieu, dans le département du Finistère, est l’un des lieux de promenade et de visite les plus agréables entre le GR34 et le parc naturel marin d’Iroise. Outre le phare (ouvert au public et aux visiteurs : 163 marches jusqu’au sommet) et l’abbaye, on y trouve un monument à la mémoire des marins disparus en mer et un feu de signalisation. À quelques kilomètres, le petit village de pêcheurs du Conquet mérite également une visite.

Phare de Pointe Saint-Mathieu

DINAN

L’une des plus belles villes médiévales de France. Après une promenade dans les rues de la ville haute, descendez la rue de Jerzual, très pentue, avec ses maisons à colombages, ses portiques colorés, ses nombreux ateliers d’art et ses ateliers de tisserands et de tanneurs. Lorsque vous arrivez à la marina sur la Rance, vous pouvez vous promener le long de l’estuaire vers Taden et vous arrêter dans l’une des tavernes de la promenade. C’est ici, attirés par l’odeur entêtante du beurre, que nous nous sommes arrêtés pour une collation pas très saine en termes de cholestérol : les knugen amman, ces croissants bretons typiques en forme d’escargot qui sont addictifs (ils sont préparés de nombreuses façons, sucrées et salées). Les meilleurs ? La Maison de Tatie Jeanne, une minuscule boulangerie sur la promenade du port de Dinan. Vous pouvez découvrir les spécialités cullinaires de Bretagne sur cet article.

QUIMPER

Quimper, la capitale de la Cornouaille française, a été une merveilleuse découverte ; il faudrait une semaine pour visiter cette partie de la Bretagne seule, mais un avant-goût s’impose. Il est vraiment agréable de flâner dans les ruelles de la vieille ville entre les maisons à colombages décorées et les petits ponts romantiques sur l’Odet. Les flèches de la cathédrale gothique de Saint-Corentin forment la toile de fond de ce réseau de rues étroites aux noms caractéristiques. Nos deux rues préférées ? Rue Kereon (des cordonniers) et rue du Sallé. A Quimper, nous avons également mangé d’excellents poissons crus, le fameux plateau fruit de mer, avec du crabe, des huîtres, du coquillage, des crevettes, des langoustines et des sauces délicieuses. Hautement recommandé ? Le Bar Iodè : un endroit cool mais pas trop, avec un propriétaire sympathique, du poisson très frais et une facture modeste.

CAP FREHEL et FORT LA LATTE

Wow ! Lorsque nous avons vu le phare du Cap Fréhel au loin et la lande que nous devions traverser pour y arriver, nos bouches et nos yeux se sont écarquillés d’étonnement. L’un des plus beaux endroits de Bretagne, sans aucun doute. Une nature intacte, d’une beauté sans limites : des falaises de 70 mètres de haut surplombant une mer cristalline, couvertes d’ajoncs jaunes et de bruyères violettes et pourpres, et un réseau de sentiers balayés par le vent menant au phare d’un côté et au fort de l’autre. Après avoir visité le phare (103 mètres, construit dans les années 1950), prenez le sentier côtier jusqu’au fort ; la promenade dure environ une heure et demie mais les vues depuis les tours du donjon sont à couper le souffle. Note à l’attention des chiens : les chiens sont les bienvenus au Fort la Latte sans avoir à attendre dehors ; il y a également plusieurs bols d’eau fraîche pour eux au bout du chemin !

FORÊT DE HUELGOAT

Êtes-vous fasciné par Merlin le magicien, le roi Arthur, les fées et les monstres diaboliques ? Alors, il faut sortir des sentiers battus en Bretagne et se rendre à Huelgoat, un charmant village au bord du lac du même nom, au milieu du parc naturel régional d’Armorique, pour découvrir la forêt de Huelgoat (qui signifie « haute forêt » en breton). N’imaginez pas la forêt habituelle de sapins et de conifères : nous parlons d’un lieu mystérieux d’où proviennent les légendes et les contes celtiques ! Un ensemble de gigantesques rochers arrondis, disposés au hasard d’une nature devenue folle, recouverts d’un vert aveuglant, mène au chaos du moulin, à la rivière d’Argent, à la grotte du Diable, aux abysses, au camp d’Artus où l’on est censé trouver le trésor de Merlin… c’est ce que l’on raconte. Ils ne sont pas fous : si vous voyez une foule de touristes occupés à déplacer une grosse pierre de plus de 100 tonnes, ne vous méprenez pas, c’est le défi de la Roche Tremblante. La roche tremblante peut être légèrement déplacée en appuyant simplement dessus. Il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup de force et même un enfant peut le faire, mais il y a un point très précis où vous devez faire levier. Essayez-le.

Forêt de Huelgoat

LE POINT DU RAZ

La définition d’un lieu sauvage par excellence : La Pointe du Raz, la pointe orientale de la France, le dernier bastion de l’Europe. Cet endroit, au fin fond du Finistère, est à la fois sauvage et une destination pour des hordes de touristes. Nous ne pouvions pas le croire, mais il s’avère que c’est vrai. Une falaise déchiquetée, où le vent souffle avec une puissance inouïe, à escalader avec une caméra autour du cou pour vivre des émotions fortes. Devant vos yeux se dresse le phare de l’Île de la Vieille, allumé en 1887, et qui a accueilli des gardiens intrépides qui se relayaient dans des conditions météorologiques souvent limites (le phare a ensuite été automatisé en 1995). C’est aussi l’un des paradis bretons des surfeurs : beaucoup de gens se retrouvent à la Baie des Trépassés pour glisser sur les vagues… même si le nom n’est pas des plus réconfortants, pour être honnête.

Nous espérons que vous avez apprécié nos conseils de voyage sur la Bretagne !

 

Voir aussi :

crêpe salé sarassin bretonne

Quels sont les spécialités culinaires de Bretagne ?

Sommaire :1 Découvrez les plats typiques bretons1.1 Les poissons1.2 Les viandes1.3 Les crêpes et galettes1.4 Fruits et légumes typiques1.5 Les pâtisseries bretonnes2 Que boire en Bretagne2.1 L’hydromel2.2 Le cidre2.3 La bière Découvrez les plats typiques bretons La savoureuse cuisine bretonne vous surprendra avec ses plats robustes et corsés de fruits de mer, de crustacés et …

Quels sont les spécialités culinaires de Bretagne ? Lire la suite »

Péninsule du Quiberon

Qu’est-ce que la presqu’Île de Quiberon ?

Cette bande de terre est un coin merveilleux, le bon endroit pour ceux qui aiment la mer, les vagues, le soleil et la randonnée pour des vues incroyables. La presqu’île de Quiberon est l’une des principales destinations du Morbihan, une étroite bande de terre de 14 kilomètres de long : sablonneuse et touristique à l’est, …

Qu’est-ce que la presqu’Île de Quiberon ? Lire la suite »