Découvrez
Communauté de communes Bazois Loire Morvan

46 communes

toute l'année



La Communauté de communes évolue pour devenir Bazois Loire Morvan. L'ensemble des manifestations peut être retrouvé sur les sites des offices de tourisme ainsi que sur les différentes pages facebook qui fonctionnent encore.
N'hésitez pas à contacter les offices, notamment au 03 73 21 03 00 pour avoir toutes les informations

Plus d'informations dans l'Agenda des manifestations

 

Identité du sud Morvan

Terre d’échanges . Terre de nature et d’histoire . Terre d’accueil  

Terre d’échanges


A cheval sur le Morvan, proche du Bazois et lieu de passage pour le Bourbonnais, le territoire de la Communauté de Communes du Sud Morvan est une terre de transition entre ces entités.

Par sa localisation géographique, le territoire a toujours été traversé par les voies de communication, le Sud Morvan est donc territoire d’accueil et d’échanges.
 


Route de Cercy à Vandenesse



Qui dit échanges, dit commerces, ainsi, Charles IX accorda foires et marchés à Moulins-Engilbert en 1566.

Aujourd’hui, le marché a lieu tous les mardis matins sur Moulins-Engilbert et Vandenesse et la foire mensuelle s'installe tous les premiers mardis du mois à Moulins-Engilbert. En été, la communauté de communes organisent des marchés nocturnes en partenariat avec les associations.

Marquée par une forte identité agricole, le sud Morvan est reconnu au-delà du territoire national pour son Marché au cadran d’ovins et de bovins situé à Moulins-Engilbert.
 


Marché au cadran à Moulins-Engilbert


haut de page
 

Terre de nature et d’histoire


La région vit de l’agriculture et notamment de l’élevage de la race bovine charolaise.

En effet, cet élevage est dominant sur le territoire, il est un symbole identitaire fort ainsi la Maison de l’élevage et du Charolais à Moulins-Engilbert en retrace l’histoire. Cette maison fait partie du réseau des maisons de l’écomusée du Morvan.
 

Exposition de la Maison de l'élevage et du Charolais



Les paysages et la vie en Sud Morvan ont été façonnés par l’homme et les activités agricoles. Ces paysages et cet art de vivre ont pu être relativement préservés jusqu’à aujourd’hui.

Les habitants sont attachés à ces paysages. Ainsi, dans une enquête réalisée en 2008, les habitants ont montré leur attachement à la beauté des paysages et au cadre de vie qui, pour eux, représentent un fort atout du territoire, à conserver.

En plus de cette richesse naturelle, les habitants sont également attachés au patrimoine bâti de leurs lieux de vie, aux hameaux, au patrimoine culturel, aux anciens domaines et à leurs familles. Par exemple, il n’est pas rare de voir encore des croix de chemin fraîchement fleuries.
 


L'évolution des paysages, exposition de la Maison de l'élevage et du Charolais 



L’eau est un autre élément important dans le sud Morvan.
En effet, on trouve sur le territoire une quantité impressionnante de cours d’eau, sources et fontaines sans oublier le Canal du Nivernais qui borde le territoire en son côté sud ouest.
L’eau prédomine, façonne le paysage et apporte une fraîcheur appréciable par temps chaud. Sans compter que nombre de ces eaux sont d’anciens lieux de culte et de légendes et restent des lieux d’attachement fort pour les habitants.

 

Les habitants du Sud Morvan sont aussi fortement attachés à leur histoire.

Ainsi, une association a recréé plusieurs fois la foire de la Louée qui existait au 19ème siècle lors de la fête patronale de la Saint-Jean.
La Louée
consistait à venir à la foire en arborant les couleurs de son métier afin de louer ses services pour la saison. Une autre association essaie de rendre vie au Vieux Château de Moulins-Engilbert.


haut de page

Terre d’accueil

 

A proximité, les thermes de Saint-Honoré-les-Bains, dont l’histoire commence dès la romanisation de la Gaulle, est un élément fort de l’identité des sud morvandiaux, particulièrement pour ceux qui habitent à proximité immédiate de la commune.
Et
ce d’autant plus, que les thermes apportent une activité économique non négligeable : le tourisme.
 

Terre de passage et d’échanges, le territoire a également conservé sa vocation d’accueil et propose de nombreuses chambres d’hôtes, des gîtes, des campings et des hôtels même si ces derniers sont moins nombreux qu’autrefois faute de repreneurs.
 

Le sud Morvan doit mettre en avant ses qualités et être fier de ce qu’il est afin de se valoriser, de mieux communiquer vers l’extérieur et ainsi développer sa particularité de lieu de passage inévitable entre Bibracte, le Morvan, le Canal du Nivernais et le Bourbonnais.

Foire aux artisans à Villapourçon

Marché nocturne à Maux (Chamnay)


 

haut de page


Retour vers "Pays d'histoire"